Dans la nuit…

Arriver essoufflée en haut des escaliers sans regarder derrière soi. Au fond, quand je rentre tard, le chemin que je parcours est le même. La lumière rouge du taxi, les ombres derrière les grilles, le sol mouillé de pluie. Si je porte des talons hauts, c’est la cheville cassée dans la chaussure. Parfois, des voitures s’arrêtent, et des inconnus m’invitent à les accompagner quelque part…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s