Rejoindre les enfers

Les histoires de couple nous façonnent et nous modèlent intensément au point qu’on en oublie parfois qui on a été hier. Seuls les grincements de dents et les incompréhensions ont la capacité de nous ramener en nous-mêmes. Les cris réveillent chacune de nos cellules et nous rappelle ce que nous avons été, ce que nous devrions être.

« Eurydice ! »

La voie s’ouvre. Sans même comprendre mon mouvement, j’accélère le pas. Je me retourne et aperçois Orphée dans la pénombre, interloqué. Il est trop tard, dans la moiteur de l’été, je m’élance sur le goudron rafraîchi par la nuit. Quelques minutes plus tard, je m’arrête essoufflée.

Derrière moi ? Personne.

orphée-min
Dimensions : 42 x 29,7 cm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s