Epilogue

Hier au soir
J’ai mangé un œuf cru
Avec un peu de sel
L’art culinaire est partout
L’agneau, lui, saignant

J’ai la voix ogre
Je mâche et recrache
J’ordonne, j’agence
Je coupe, je range
Puis je m’efface

Silence, applaudissements
Révérence, révérence, tombée de rideau

epilogue
Dimensions : 29,7 x 42 cm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s