L’invitation à lire

Nous disons « bonjour » à certains et « au revoir » à d’autres
Nous regardons devant nous sans savoir si nous survivrons à cette planète
Que nous avons dévasté

À la radio, nous apprenons que les ours blancs ont faim
Que le manchot royal va nous dire adieu
Que la terre bétonnée à perte de vue ne nous donnera plus de blé

Alors, nous observons nos enfants jouer dans le jardin
Et nous faisons d’autres enfants
Des petits êtres scrutant un horizon incertain

Ces enfants-là, ceux d’aujourd’hui et de demain
Il faudra les faire rire
Il faudra leur apprendre
Il faudra leur raconter des histoires
Malgré tout

Ces enfants-là
Ils sentiront nos inquiétudes, nos dénis, nos espoirs insensés, notre tristesse infinie
Car nous aurions tellement préféré leur léguer un monde
Un futur qu’ils auraient pu regarder en face
Avec dans la tête les rêves les plus fous

Montée des chœurs
Entrée de l’orchestre

Retour au cocon de l’intime
Je te berce
L’amour au creux de moi-même est trop intense pour être ignoré
J’ai trouvé l’ancêtre, l’éthique du vent

Les ailes déployées, je glisse sous la brise
Et j’avance, sur l’extraordinaire chemin de la vie
Guidée par ma croyance, mon intuition, mon instinct

ruban_noir3
Dimensions 42 x 29,7 cm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s