Short Message Service – 27 octobre 2015

8h16

Pour ce que je t’ai dit ce matin, j’espère que tu n’as pas mal interprété mes propos. Je voulais dire : vivons ensemble par amour, pas par contrainte. Restons libres. Aimons-nous en liberté. Sans prêt de trente ans sur le dos et pavillon en banlieue. Vivons au gré de nos envies, de l’un, de l’autre. Ne nous mettons pas de barrières inutiles. Cherchons le bonheur. Si dans dix ans nous voulons changer de vie et partir en Afrique : faisons-le. Ou l’Asie. Ou ailleurs. Soyons à l’écoute de nos propres envies. Pas de celles chuchotées à notre oreille par la société. Je t’aime. Vivons en liberté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s