Le plaisir du…

Le plaisir du journal intime,
Des cahiers, des carnets
Que l’on retrouve le soir venu.


Ces notes
Ne me permettent pas de contourer les miettes de mon esprit épars,
Concentrée que je suis sur une multitude de détails,


Mais elles me procurent l’illusion
Qu’un jour,
J’y parviendrai.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s